Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Licence Information - communication

Cette Licence propose une double approche des métiers de l’information et de la communication : 

  • théorique : histoire, sociologie et théorie des médias et de la communication. Culture numérique.

  • pratique et professionnalisante : écriture journalistique, bureautique avancée et travail en ligne, création graphique, gestion de contenus web, pratique professionnelle des réseaux sociaux. Stages (en L2/L3).

La licence SIC s’adresse aux étudiants souhaitant développer et construire une culture et une pratique professionnelle des médias, une expertise des problématiques et enjeux propres au monde de la communication et de ses nouvelles technologies.

Présentation, Chiffres-clés, Contacts

Liens utiles

Quelques productions des étudiants de Licence et masters info-com créées dans le cadre de leur cursus

L’accès au tchat’ nécessite l’inscription préalable via

Foire aux questions

Selon quel critère sont classées les candidatures ?

Les résultats scolaires constituent le critère essentiel pour classer les candidatures.

Sur quelles années porte l'examen des résultats ?

Les résultats examinés sont ceux obtenus en Terminale et en Première (extraction via les bulletins trimestriels fournis par les lycéens).

Quelles matières sont prises en compte ?

Seules trois matières sont retenues pour ce classement : français, anglais LV1 ou LV2 (car l’anglais est la seule langue enseignée en licence) et les SHS.

Quelles spécialités choisir en 1ère et Terminale ?

Il est conseillé de donner la priorité aux spécialités suivantes :

  • Histoire – géographie
  • géo-politique et sciences politiques
  • sciences économiques et sociales
  • numérique et sciences informatiques
  • arts : histoire des arts

Combien y-a-t'il de places en L1 ?

La L1 peut accueillir 65 nouveaux étudiants.

En 2020, sur 1 200 candidatures, le dernier qui a intégré la L1 était classé 400e (en 2019, il devait être 365e).

Qu'est-ce que l'information-communication ?

Les sciences de l’information et de la communication sont une discipline qui va étudier la construction, la transmission et la réception de l’information. On ne sépare pas l’information et la communication, c’est tout un système que l’on va étudier, déconstruire et observer.

Si nos enseignements et nos recherches vont de la sociologie des médias à l’étude des communautés en ligne et de la communication publique par exemple, c’est aussi une discipline qui encadre et définit des métiers et des pratiques : le journalisme, la communication interne et externe, l’action et la médiation culturelle, le community management, etc.

Quels sont les critères importants pour réussir en licence info-com ?

  • Il faut une bonne maîtrise de l’expression écrite et orale du français. Autant dans un style « dissertation » que vous avez déjà pratiqué dans leurs études, que dans un style plus communicant ou journalistique qui sera développé en Licence.

  •  L’étudiant doit avoir déjà une culture, une curiosité pour les enjeux, les problématiques liés à l’actualité, aux médias, aux enjeux sociaux-économiques, politique, et à la culture en général.

  •  Il faut un bon niveau d’anglais

et également :

    •  Une capacité d’adaptation : au travail autonome, au travail en groupe, aux différents formats de cours et de travaux

    • des compétences de base et un intérêt pour les outils numériques, de la bureautique aux réseaux sociaux

Comment se déroule en général une semaine en licence ?

Les semaines de cours ne sont pas fortement chargées. On va avoir en moyenne 20 à 25h de cours par semaine. Il y a beaucoup de TD ce qui permet avant tout d’avoir un vrai suivi, de vrais échanges entre étudiants et avec les enseignants. De plus, les TD permettent des moments de discussion et de transmission avec des professionnels qui sortent des schémas de cours traditionnels de l’université.

S’il y a assez peu d’heure dans la semaine, cela est compensé avec des travaux à rendre au fur et à mesure des semestres. Une organisation et une anticipation sur les révisions et les réalisations sont donc nécessaires. La licence SIC laisse une grosse autonomie, qu’il faut apprendre à s’approprier.

À noter : la possibilité de faire de valider des stages à partir de la fin de la L1 – par exemple pendant les vacances d’été – et en L2, L3. Ces stages permettent de se familiariser avec l’environnement des métiers qu l’on vise ou d’en découvrir d’autres.

Quels conseils pour se préparer au mieux à cette licence ?

Pour réussir dans notre licence il faut réussir à combiner rigueur et curiosité : il est nécessaire de s’adapter et de s’ouvrir à de nouvelles formes de travail. Donc, le mieux est d’anticiper : continuer ou commencer à se tenir informer de l’actualité du moment, se préparer un rythme quotidien de travail, de révision tout en sachant s’accorder des moments dédiés à la vie étudiante, qui font partis aussi de la réussite à l’université.

Se préparer à arriver dans notre licence passe aussi par anticiper ses difficultés : pratiquer l’anglais, essayer différents outils numériques, s’organiser un planning et des routines de travail.
Finalement, réussir une licence SIC tient simplement dans l’implication, l’assiduité et la construction d’un parcours personnel propre à vos ambitions, vous pouvez au sein de la licence réellement vous approprier vos études.

Quels conseils pour réussir au mieux cette licence ?

Il faut avoir une bonne organisation de son temps, et ne négliger aucune matière. Car même si un système de compensation permet de réussir la L1 avec quelques notes en dessous de la moyenne, il faut déjà penser à ses futurs dossiers de poursuite d’étude en Master ou ses CV. Un relevé de notes équilibré est toujours préférable.  Attention aussi aux modalités d’évaluation, différentes selon les cours  : certains cours sont évalués lors des séances de TD ou par des travaux à rendre, d’autre en fin de semestre.

Ne pas hésiter à travailler avec d’autres étudiants, à, communiquer avec les enseignants (mails ou messages Teams).
Il faut aussi continuer à développer des compétences personnelles : lire l’actualité, continuer à entretenir sa culture générale, créer des contenus et les développer sur des plateformes en ligne.

Quels sont les débouchés et où se trouvent les emplois ?

La majorité des étudiants se destinent à ces trois secteurs :
  • la communication externe et interne des organisations, qui va de la communication publique à l’animation de communautés de travail en ligne, en passant par la relation presse, le community management ou le web marketing. L’organisation du travail en ligne est un champ qui va se développer rapidement et qui est un débouché prometteur pour nos étudiants.
  • le journalisme, qui intègre de plus en plus des productions multimédia à côté de l’écriture journalistique classique
  • la gestion de l’information et des connaissances : les organisations publiques ou privées ont besoin de spécialistes de la gestion de grandes masses de documents, qui comprennent bien l’indexation, les différents formats, les plateformes de diffusion et d’échanges.
Une partie des compétences nécessaires sont déjà bien abordées en Licence. Elles peuvent être complétées en Master, avec notamment des stages plus longs et plus pointus que ceux proposés en Licence.
Il est aussi possible enfin de continuer dans la recherche en information-communication, avec un M2  SIC « recherche » suivi d’une thèse.

Visionnez l’enregistrement de ce live

Présentation de la licence Information – communication

Témoignage, mes études en information - communication

Log In

Create an account